Partir en Corse en moto : combien ça coûte ?

Une moto en Corse vous est indispensable ? Reste à savoir si vous souhaitez louer un véhicule en Corse, ou faire traverser le vôtre en bateau… Voici une vue d’ensemble sur les tarifs qui vous permettent de partir en Corse en moto. Alors décidez-vous !

La location d’un véhicule en Corse ou sa propre moto : chacune des deux formules connaît des avantages. Si vous ne souhaitez pas vous encombrer, que vous préférez poser vos bagages, choisir les lieux touristiques à visiter, et après, seulement, vous déplacer en moto… partir en Corse avec son propre véhicule n’est pas d’une grande utilité. Vous pouvez louer une moto en Corse pour moins de 100 euros par jour. Comme cette Honda 125, qu’un loueur ajaccien propose à 65 euros la journée et 345 euros la semaine. C’est le prix moyen pour les motos de ce gabarit. Si vous préférez une Honda 650, alors comptez plutôt 650 euros la semaine et 120 euros par jour.
Si vous partez en Corse pour effectuer un circuit, si vous n’envisagez pas de conduire une autre moto que la vôtre, ou tout simplement, si votre budget est réduit : choisissez le ferry corse ! En réservant dès maintenant, vous obtenez des réductions très intéressantes. Ainsi, en plein mois d’août, mais en évitant les périodes « rouges » (heures de pointe plus chères), l’aller retour d’une moto de plus de 100 cm3 ne coûte pas plus de 56 euros supplémentaires, pour deux adultes voyageant avec la SNCM. Une traversée jusqu’en Corse sous le signe du plaisir. Mais attention, il faut s’y prendre à l’avance !

Louer un camping-car en Corse

Vous ne disposez pas de votre propre camping-car et vous ne souhaitez pas traverser la moitié de la France ni prendre le ferry avec un camping-car en location… pas de souci. Vous avez évidemment la possibilité de remédier sur place à cette difficulté, en louant un camping-car corse.

L’étroitesse des routes et les klaxons des automobilistes énervés et retardés par votre camping-car corse ne vous effraient pas ? Alors vous êtes fin prêt pour une traversée de la Corse en camping-car. Il existe de nombreux particuliers et professionnels corses qui louent ce genre de véhicule sur l’île pendant les vacances ou toute l’année. Les particuliers proposent souvent des tarifs plus intéressants, néanmoins les modalités de souscription sont moins formelles : énorme caution, frais au « forfait » en cas de dommages éventuels.
En plein mois d’Août, quel est le prix d’une location pour un camping-car corse ? Pour une semaine, comptez en moyenne 1200 euros. Le camping Campo di Liccia vous propose son camping-car pour 1350 euros la semaine en pleine saison, et pour 950 euros dès le 30 août. Vous pouvez également contacter les loueurs de voiture en Corse, tel qu’Avis, qui possède une filiale spécialisée pour les camping-cars sur l’île de beauté. Pour des tarifs identiques, les caractéristiques peuvent différer totalement : un camping-car comprend entre 4 et 7 couchages, ses dimensions peuvent quasiment varier du simple au double. N’oubliez pas de prendre en compte ces éléments !

Pourquoi choisir la location d’une moto en Corse ?

Vous hésitez quant à la location d’un véhicule en Corse? Si vous avez le permis moto, n’hésitez plus. Si vous ne l’avez pas, choisissez une 125cm3 ou un scooter ! Dans tous les cas, le transport le mieux adaptée reste la moto en Corse.

Vous évitez d’abord les embouteillages. L’affluence de voitures en ville et sur les routes touristiques durant les mois d’été peut être un véritable cauchemar. Grâce à votre moto en Corse, vous gagnez un temps précieux. Pour des trajets « routiers », une moto de petit gabarit suffit. Si vous avez l’intention d’emprunter des chemins et sentiers, choisissez plutôt une 600 cm3.
Vous profitez ensuite pleinement de la flore corse et de ses senteurs. Ile privilégiée pour sa nature riche d’une grande diversité d’espèces, vous avez la possibilité, avec une moto en Corse, de voyager « autrement », à l’essence même du paysage.
Enfin, ce moyen de transport en Corse vous permet d’arpenter des routes parfois trop étroites pour des voitures ou des camping-cars en Corse. Aux abords de certaines falaises, les croisements sur les routes deviennent difficiles. Une moto est alors l’idéal. Elle est également mieux adaptée aux centres-villes lorsqu’il s’agit de trouver une place.
Et pour ceux qui souhaitent emmener leur propre véhicule afin d’effectuer un circuit, des voyagistes tels que Ferrytour proposent une traversée de la Corse en moto, incluant l’arrivée sur l’île à bord d’un ferry corse.

La traversée de la Corse en moto

Très appréciés par les vacanciers de la métropole, les circuits en Corse à moto se font généralement en groupe et sont minutieusement organisés. Voici une première idée d’un circuit organisé pour les motos corses. Si vous souhaitez traverser la Corse en solitaire, voici également quelques idées de parcours.

Le parcours le plus fréquemment réalisé est celui des bords de mer. Cette traversée de la Corse en voiture ou moto, proposé par l’agence Ferrytour, se fait sur neuf jours. L’itinéraire type part d’Ajaccio et termine dans cette même ville. Avec un circuit de ce genre, vous ne manquerez pas les magnifiques paysages offerts par le Sud de l’île, les calanches de Piana, ni le Cap Corse. Entre le 12 juillet et le 22 août, le voyage comprenant la réservation des hôtels pendant sept nuits, coûte 659 euros par personne. Pour le forfait comprenant l’arrivée en ferry corse, comptez 750 euros.
Mais d’autres traversées corses peuvent aussi vous intéresser. Des organisateurs vous proposent de visiter la réserve naturelle et ses montagnes, ou, de faire un séjour au Pays des saveurs…en séjournant en chambre d’hôte dans le terroir corse. Vous pouvez aussi organiser votre séjour « à la carte » sur quatre jours, ou préférer le circuit en camping ! Avec un voyagiste, le circuit est parfaitement organisé selon votre transport corse, et votre préférence en matière d’hébergement… mais si vous souhaitez voyager seul, faîtes plutôt le trajet d’une ville à l’autre dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous longez ainsi les falaises plutôt que le ravin.

La voiture : un transport corse parfois difficile

Partir en Corse avec sa voiture présente bien des avantages. Liberté, indépendance… mais de petits désagréments viennent aussi contrarier ces plans estivaux. Avec ce transport en Corse, l’été : restez zen !

Vous n’éviterez pas toujours les embouteillages. Durant les mois de juillet et d’août, les routes sont envahies de touristes, les durées des trajets sont rallongées, la circulation est chaotique. Vous pouvez tout de même éviter(z) quelques désagréments. Pour cela, ne prenez pas la voiture aux heures de rentrée de plage – à moins de rentrer vous-même de la plage – et tentez d’arriver jusqu’aux sites touristiques par des chemins moins fréquentés : pas forcément plus courts, ils évitent néanmoins le stress des bouchons !
Autre difficulté avec ce transport en Corse : les routes à proximité des ravins. La vue magnifique que vous aurez tout au long des trajets se paie par de grosses frayeurs. Lorsque les véhicules se croisent sur ces routes étroites et bordées par le vide, les conducteurs avouent souvent devoir « manoeuvrer ». Pour tout trajet en voiture en Corse comme en moto: mieux vaut faire le tour de l’île dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous longez ainsi les falaises plutôt que le ravin.
Enfin, dans les villes touristiques, il n’est pas facile de trouver une place pour garer son véhicule. Aucune solution… à part de rester zen et de préférer une petite voiture, à un transport corse imposant et impossible à garer. Malgré tout, votre voiture vous permettra de voyager au gré de vos humeurs. Confidence d’anciens vacanciers : elle est quasiment indispensable. Sachez que les ferries corses vous permettent de transporter la vôtre directement sur l’île depuis les ports de Marseille, Toulon et de Nice.

Partir en Corse avec votre véhicule

Les navires des compagnies de transport maritime permettent à votre voiture de traverser la Méditerranée à un prix défiant toute concurrence. Quel navire ? Quel prix pour partir en Corse avec sa voiture? Et quand ?

Les compagnies de transport maritime, vous permettant de partir en Corse tout au long de l’année, prennent également en charge la traversée de votre véhicule à bord des ferries corses. Tous les navires possèdent un garage permettant de transporter des voitures jusqu’en Corse, mais ils peuvent être plus ou moins grands : le ferry le Méditerranée de la Corsica Linea contient jusqu’à 800 voitures ! Les autres navires, peuvent stocker entre 250 et 700 véhicules : réserver donc votre place de parking en avance, car elles sont souvent épuisées très rapidement, surtout sur les bateaux à grande vitesse qui contiennent moins de place.
Les prix sont très variables. A titre d’exemple, si vous réservez votre place pour partir en Corse sur une traversée en période de trafic réduit (ou « bleue »), vous paierez seulement 30 euros pour votre voiture. Si vous préférez un ferry en période d’affluence (ou « rouge »), la traversée de votre véhicule peut coûter 116 euros. Il vous appartient donc de dénicher la solution idéale : confort sur les horaires de traversées ou économies et offres promotionnelles à privilégier ? C’est vous qui voyez.

Les ferries corses vous déposent dans pas moins de sept ports sur l’île de beauté ! L’arrivée et le départ dans des ports différents, notamment dans le sud, ainsi que le transport de votre voiture par ferry ou la location d’un véhicule en Corse, vous permettent de réaliser le circuit de vos rêves à travers la région et de bénéficier d’une grande liberté.

Combien coûte la location d’une voiture en Corse ?

Voiture en trop mauvais état, trop d’heures de route pour atteindre les ports, et/ou restrictions budgétaires…c’est décidé, vous laissez chez vous votre voiture, et optez pour la location d’un véhicule en Corse !
Des infos sur les prix et les possibilités…

Cette formule s’avère économique pour ceux qui voyagent depuis le nord de la France, et dont le transport aller-retour avec leur propre voiture constitue déjà un budget. La location d’un véhicule en Corse est aussi parfaitement adaptée à ceux qui souhaitent diviser leur séjour entre farniente et tour de l’île ; ceux qui n’ont pas l’intention de conduire durant toutes les vacances.
Pour 7 jours de location en plein été, comptez en moyenne 300 euros. Chez Rent-a-Car, vous pouvez louer une voiture de catégorie A (de type Twingo) pour 268 euros la semaine. Vous pouvez aussi choisir de meilleures catégories, mais n’envisagez pas de louer de trop gros véhicules : les routes sont étroites et mieux vaut une petite voiture en Corse qu’un véhicule « tout terrain »… qui ne passe pas. Si vous souhaitez faire un tour de l’île, choisissez plutôt les loueurs aux enseignes nationales, ou qui ont des succursales : vous pouvez ainsi rendre le véhicule dans une ville différente de celle de départ. Ce service coûte en moyenne 50 euros ; chez Hertz, la location d’un véhicule en Corse pendant une semaine, avec reprise dans une autre ville que celle de départ, vous est facturée 252 euros !
Vous pouvez laisser votre voiture corse dans l’une de ces grandes villes : Ajaccio, Bastia, Calvi, L’Ile Rousse, Propriano, Bonifacio, Porto-Vecchio.
Là, les ferries corses de la Corsica Linea vous ramènent directement vers Marseille, à bord des bateaux à coques rouges.

Avec votre voiture en Corse

Comptez 5 à 10 jours sur place pour un circuit en Corse qui en vaille la peine. Vous pouvez organiser un tour de l’île avec votre voiture en corse vous-même, ou vous fier aux bons plans des organismes de voyages.
Le premier circuit consiste à faire le tour du littoral à bord de votre voiture corse. Entre mer et montagne, les paysages vous couperont le souffle, et des villes et villages typiques vous offriront des moments inoubliables. Ce trajet permet de s’arrêter et de profiter des plages quelques heures dans l’après-midi… Idéal pour les vacanciers qui recherchent un compromis entre repos et découvertes. Pour ceux qui préfèrent un séjour authentique, le voyagiste propose également un circuit au coeur des fermes-auberges de la région.
Le prix de ce type de voyage est très variable. Il dépend principalement de l’hébergement choisi, puisque plusieurs options s’offrent à vous ; l’hôtel, les bungalows, l’auberge, le camping. Pour huit jours, en pleine saison, dans un logement hôtelier avec petit déjeuner, et un voyage programmé, comptez 660 euros par personne. En camping, et dans le cadre d’un circuit plus libre, l’hébergement vous coûtera seulement 105 euros par personne. Vous pouvez aussi choisir les formules comprenant le transport de votre voiture en ferry corse, ou au contraire, préférer la location d’un véhicule sur place.